Yeux qui brûlent – Causes| Bepanthen® Collyre
Switch Language

Yeux qui brûlent – causes et symptômes

Quand les yeux brûlent, de nombreuses personnes ressentent comme des tiraillements ou des picotements désagréables. Découvrez ci-dessous quels en sont les symptômes concomitants et leurs causes les plus fréquentes.

Yeux qui brûlent

Homme dont les yeux brûlent

Il est très rare qu’une sensation de brûlure aux yeux se produise seule: la plupart du temps, elle s’accompagne d’autres symptômes désagréables tels que:

  • yeux rouges,
  • démangeaisons sur le bord des paupières,
  • augmentation du larmoiement,
  • production de mucus accrue et
  • sensation de corps étranger dans l’œil.

Causes possibles des yeux qui brûlent

La sensation de brûlure aux yeux peut être la conséquence d’une sécheresse oculaire: le liquide lacrymal naturel n’hydrate pas suffisamment la conjonctive et la cornée. Cela peut être dû à une production insuffisante de liquide lacrymal ou à une composition du liquide lacrymal de mauvaise qualité. Conséquence: les yeux sont secs, rouges, fatigués et brûlent.

Les raisons peuvent en être multiples: une simple sollicitation excessive des yeux est souvent à l’origine de cette sensation désagréable. Mais elle peut aussi être le signe d’une maladie ou d’une allergie.

Sensation de brûlure due à la fatigue – sollicitation excessive des yeux

Lire ou travailler longtemps devant un écran d’ordinateur fatigue les yeux, car la lecture et le travail concentrés les sollicitent très fortement. A cela s’ajoute le fait que dans ce cas, les yeux ne sont souvent pas suffisamment hydratés, car nous oublions de cligner des yeux.

Sécheresse oculaire

Les yeux qui brûlent sont souvent liés à une sécheresse oculaire: le liquide lacrymal naturel n’hydrate pas suffisamment la conjonctive et la cornée. Conséquence: les yeux sont secs, rouges, fatigués et brûlent. Des facteurs environnementaux comme un air sec, la fumée de tabac ou les courants d’air accentuent la sécheresse oculaire.

Si la sensation de brûlure est due à une sécheresse oculaire, un liquide lacrymal artificiel sous forme de collyre peut permettre d’y remédier. Il apaise les yeux irrités et stabilise le film lacrymal naturel. L’œil est hydraté et protégé. Les collyres à base de substances hydratantes comme l’acide hyaluronique et le dexpanthénol ont par exemple fait leurs preuves.

Allergies

Bien souvent aussi, la sensation gênante de brûlure aux yeux est due à une allergie. Si vos yeux piquent et brûlent au printemps et au début de l’été, vous devriez passer un test d’allergie ad hoc. Outre les pollens, les poils d’animaux, la poussière ou des aliments peuvent aussi provoquer une réaction allergique. Une visite chez le médecin et un test correspondant permettront d’en savoir plus sur le type d’allergie.

Conjonctivite ou kératite

Dans certains cas rares, les yeux qui brûlent peuvent être le signe d’une inflammation de la conjonctive. Si cette inflammation est causée par des bactéries, elle doit généralement être traitée par des antibiotiques. Une inflammation de la cornée peut, elle aussi, être la cause des yeux qui brûlent.

Prise de médicaments

Certains médicaments ont des effets secondaires qui, en diminuant la production de liquide lacrymal, entraînent une sécheresse oculaire. C’est notamment le cas des médicaments contre l’hypertension, des antidouleurs et des principes actifs proches de la vitamine A. Si des troubles apparaissent suite à la prise de médicaments, le médecin pourra éventuellement vous prescrire un produit de substitution – n’hésitez pas à le lui demander.

Maladies

Les défauts d’hydratation de l’œil s’accompagnant de sensations de brûlures peuvent aussi être le symptôme annexe de maladies comme le diabète, les rhumatismes ou les affections thyroïdiennes.

Lorsque les yeux brûlent...

Bepanthen® Collyre pour yeux secs et irrités

Dispositif médical

Si une sensation de brûlure vient s’ajouter à une sécheresse et une irritation des yeux, il convient de trouver une solution pour apaiser ces troubles. Mais laquelle? Tout simplement: optez pour...

…l’instillation d’un collyre

Curve Image