Switch Language

Fesses irritées (érythème fessier) : Rien ne va plus pour le bébé et ses parents

Les fesses irritées du nourrisson font l’objet de vives discussions au sein de la famille, et un terme revient souvent: «érythème fessier». Ce terme plutôt vaste décrit les rougeurs et les petites plaies que peut présenter la délicate peau du nourrisson. A cela peuvent s’ajouter une peau rougie et gonflée, voire de petites lésions.

Les fesses irritées du nourrisson sont généralement un phénomène aigu, et le traitement adéquat permet d’atténuer alors rapidement les maux.

A quoi sont dues les irritations des fesses du nourrisson ?

Bébé assis sur son derrière

Un érythème fessier est en règle générale causé par des urines et des selles acides et agressives, qui provoquent une irritation des fesses. De là, l’éruption cutanée peut s’étendre aux parties génitales et à la région de l’aine, et atteindre ensuite le bas-ventre et les cuisses. L’inflammation peut être due à des couches trop serrées, dans lesquelles l’accumulation de liquide crée une atmosphère chaude et humide. La peau délicate du nourrisson ramollit et perd sa fonction de barrière protectrice contre des facteurs extérieurs nocifs. L’urée présente dans les urines se dégrade en ammoniaque qui irrite encore davantage la peau et perturbe le pH. Les selles dans la couche contribuent elles aussi à endommager le manteau acide de la peau et à attaquer la couche cutanée supérieure («couche cornée»). Ainsi mise à rude épreuve, la peau est sensible aux bactéries et champignons, qui trouvent dans le biotope à la fois chaud et humide de la couche des conditions favorisant leur développement.

Pour soulager les fesses irritées du nourrisson

Quelques mesures simples peuvent aider en cas de fesses irritées, afin que tout rentre dans l’ordre pour bébé et ses parents.

  • Des changements fréquents de couches, si possible après chaque selle, évitent une accumulation d’humidité et empêchent le développement d’un biotope chaud et humide, délétère pour la peau des fesses du nourrisson. Pour favoriser l’échange d’air, il est recommandé de ne pas trop serrer les couches.
  • De l’eau claire chaude suffit pour nettoyer les fesses. Il convient d’éliminer soigneusement les saletés et les restes d’onguent éventuels, en particulier dans les plis cutanés. Les savons et produits pour le bain contenant des substances irritantes doivent être utilisés avec précaution, car ils peuvent affecter eux aussi la peau délicate du nourrisson.
  • Après le nettoyage, il est tout aussi important de sécher soigneusement la peau du nourrisson, en la tapotant et sans frotter.
  • Il peut être utile de laisser parfois le nourrisson sans couche pendant un moment, afin de soulager la peau abîmée.

En cas d’érythème fessier, il est capital d’apaiser les irritations voire les lésions superficielles de la peau. Un onguent régénérant contenant le principe actif dexpanthénol est particulièrement efficace pour soulager des fesses irritées. En cas de signes de rougeurs ou d’irritations, ce principe actif favorise le processus de guérison naturel. Le film de l’onguent protège la peau sensible du nourrisson contre le dessèchement et favorise sa régénération et le rétablissement de sa fonction protectrice essentielle. Les troubles disparaissent généralement rapidement, et les nourrissons se sentent alors à nouveau bien dans leur peau.

Une aide en cas d’érythème fessier

Bepanthen® Salbe und Bepanthen® Creme

Médicament

Traiter l’érythème fessier du nourrisson ? Oui, mais avec quel onguent ? Bepanthen® Onguent au principe actif dexpanthénol.

Plus d’informations sur l’onguent : Bepanthen® Onguent

Plus d’informations sur l’onguent : Bepanthen® Crème

Curve Image