Switch Language

Nez sec et irrité: le rhume est une cause fréquente

Un rhume ou une infection et un nez qui coule s’accompagnent généralement d’une montagne de mouchoirs usagés. Tôt ou tard, la muqueuse réagit également, avec des rougeurs et des irritations quasiment inévitables à la clé. Affectée par des éternuements constants, un mouchage récurrent et une dilatation des vaisseaux causée par l’infection, la barrière protectrice de la peau desséchée s’effondre à proprement parler. Ne vous laissez pas abattre pour autant: l’usage d’onguents favorisant la guérison permet de soulager les maux.

Voilà pourquoi votre nez rougit – sécheresse nasale, rhume et compagnie

Femme qui se mouche le nez

L’irritation nasale causée par le mouchage fait partie des symptômes concomitants d’un rhume plutôt pénible. Outre les refroidissements, les allergies, un air ambiant sec, les climatisations ou les gaz d’échappement affectent également la muqueuse du nez et peuvent conduire à des troubles. Le mucus, garant du climat sain et humide dans le nez, s’assèche rapidement et devient plus visqueux. De petites croûtes se forment, se détachent et peuvent abîmer la muqueuse nasale. Il est également important de savoir qu’une muqueuse nasale asséchée par l’air ambiant peut être particulièrement sensible aux infections. Du fait que le nez n’assure alors plus correctement sa fonction de filtre et que la  peau est déjà irritée et parfois blessée – la protection contre les agents infectieux n’est plus suffisante. Le nez en soi n’est peut-être que sec et irrité, mais c’est un terrain propice aux rhumes. 

Bien se moucher, ça s’apprend – dites adieu aux rougeurs dues aux mouchoirs

Les éternuements et mouchages permanents et violents mettent la muqueuse nasale desséchée à rude épreuve. Certaines méthodes de nettoyage alternatives recommandent même de renifler. Cette variante permet de purger les sinus. Vous doutez de l’acceptation en société de cette solution et préférez quand même utiliser un mouchoir? Dans ce cas, procédez avec soin, sans frotter excessivement et sans vous moucher vigoureusement. Nettoyez chaque narine séparément, avec précaution. Vous éviterez ainsi d’exercer une pression excessive et de provoquer la rupture des vaisseaux très fragiles de la muqueuse.

Guérir et soigner: votre nez vous dira merci

Si votre nez est sec et irrité, par un rhume notamment, un onguent nasal spécial à base de dexpanthénol s’avère efficace. Il favorise la guérison et apporte une hydratation durable à la muqueuse nasale. Les régions externes du nez peuvent elles aussi être fortement rougies et irritées. L’onguent peut être non seulement destiné à un usage interne, mais aussi externe afin de traiter les ailes du nez. Dans l’idéal, n’attendez pas que votre nez soit irrité et agissez, en particulier durant l’hiver, en hydratant et soignant votre nez à titre préventif; vous pourrez ainsi éviter dans certains cas une inflammation de la muqueuse nasale.

Lorsque votre nez est irrité

Un enfant enrhumé a souvent le nez irrité aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Lorsque la muqueuse nasale est sèche et irritée, l’application de quelques conseils en complément de l’utilisation d’un onguent nasal et d’autres mesures aide à soulager les symptômes. Desquels s’agit-il?

Un traitement approprié

Bepanthen® Onguent nasal

Bepanthen® Onguent nasal pour les nez irrités

Médicament

Bepanthen® Onguent nasal favorise le processus de réparation en cas de sécheresse et d’irritation de la muqueuse nasale, ou encore de narines rougies.

Infos sur le produit

Curve Image