Traitement des plaies – comment procéder | Bepanthen® Plus
Switch Language

Bien soigner les plaies pour faciliter la cicatrisation

Dans la vie quotidienne,  il arrive souvent que l’on se blesse légèrement en coupant des fruits, en se brûlant sur une plaque de four chaude ou en s’écorchant lors d’une chute dans la rue. Le plus souvent, il n’est pas nécessaire, s’il s’agit de blessures légères, de consulter un médecin. Mais un traitement adapté est important pour que le processus de guérison puisse se dérouler le mieux possible.

la prise en charge moderne des coupures et écorchures

Garçon avec un pansement au genou : Il est important de bien soigner les plaies, même les plus petites.

Une écorchure se produit lorsque la peau se râpe sur une surface rugueuse telle que l’asphalte, le bois ou le béton. Bien souvent, ce n’est que l’épiderme qui est blessé et la plaie ne saigne pas. Cependant, si la couche de peau sous-jacente est également touchée, un léger saignement est possible. Dans la vie quotidienne, les gens se coupent souvent en épluchant des fruits et des légumes, et ils saignent généralement plus que pour une écorchure, car les coupures pénètrent généralement dans les couches plus profondes de la peau.

Qu’il s’agisse d’écorchures ou de coupures, la barrière de protection naturelle de la peau est interrompue. Des germes peuvent pénétrer facilement et une infection est possible. Des soins adéquats permettent de contrer ce phénomène et favorisent la cicatrisation des plaies. Mais contrairement à jadis, aujourd'hui on ne laisse plus les plaies cicatriser à l'air libre. Dans les soins modernes des plaies, les blessures de la peau sont d'abord nettoyées en douceur, désinfectées puis recouvertes, car un environnement humide favorise la régénération de la plaie.

La prise en charge d’une plaie occasionnée par une écorchure ou une coupure a systématiquement lieu en trois étapes.

  1. Nettoyer
    Avant de soigner la blessure, lavez-vous bien les mains. Puis,  nettoyez la plaie avec un linge propre et sec ou rincez-la avec de l’eau courante tiède à froide. Pour terminer, tamponnez soigneusement la zone pour la sécher. Au cas où des corps étrangers assez gros, tels que des éclats de verre, seraient logés dans la plaie, laissez-les en place et consultez un médecin. Il en va de même si la plaie est fortement souillée. Vous pouvez retirer avec précaution des petits graviers et des éclats de verre ou de bois à l’aide d’une pincette.
  2. Désinfecter
    La deuxième étape dans la prise en charge d’une plaie est la désinfection. Après avoir nettoyé la plaie et l’avoir débarrassée des grosses saletés, il s’agit maintenant de la traiter avec un spray vulnéraire désinfectant (germicide). Ce dernier s’attaque aux agents pathogènes qui ont pu pénétrer dans la plaie.
  3. Couvrir
    A la fin de cette procédure, recouvrez la plaie. Autrement, il y a un risque que des saletés et germes ne s’infiltrent dans la plaie ou que la blessure fermée à la surface ne rouvre par négligence. Selon le type et la taille de la blessure, on a le choix entre différents pansements pour soigner la plaie: sparadrap, compresses stériles ou bandes de gaze.

Traiter soi-même des petites plaies

Le traitement d’une petite plaie diffère selon qu’il s’agit d’une coupure, brûlure ou écorchure.

Traitement des plaies

Autres conseils sur les soins des plaies

Fillette recouvrant sa blessure d’un pansement

même s’il y a de quoi s’effrayer au premier moment, il est conseillé d’abord de laisser « saigner » brièvement une plaie. Cela lui laisse le temps d’évacuer des germes, ce qui diminue le risque d’infection. On peut ensuite appliquer un pansement compressif pour stopper le saignement,  en cas de forte hémorragie. Pour cela, on utilise par exemple une compresse. Si la plaie continue de saigner malgré le pansement compressif, il est recommandé de consulter un médecin.

Ce sont surtout les enfants qui se font souvent des écorchures. Les soins de la plaie peuvent s’avérer difficiles si les petits ont peur d'avoir encore plus mal. Il est souvent utile d'expliquer en détail chaque étape à l'enfant et de lui annoncer qu'il pourra avoir un peu mal passagèrement, mais qu'il se remettra ensuite plus vite. On peut associer des enfants plus âgés aux soins en leur demandant par exemple de coller eux-mêmes le pansement. Des pansements pour enfants avec des motifs colorés les consolera et leur redonnera de la bonne humeur.

Image