Switch Language

Les blessures de la cornée provoquent de fortes douleurs

C’est avec nos yeux que nous percevons 80% des informations sur le monde qui nous entoure. Pas étonnant donc que nous protégions notre vision comme la «prunelle de nos yeux». Des accidents peuvent malgré tout entraîner des blessures de la cornée, causées par exemple par des corps étrangers, des étincelles (feu ouvert) ou des substances corrosives. Les ophtalmologistes ont aussi l’habitude de recevoir de jeunes mères qui ont été involontairement griffées à l’œil par leur enfant en bas âge. Une manipulation incorrecte des lentilles de contact aussi peut endommager l’œil.

Une blessure de la cornée est très douloureuse en raison de la multitude de petites terminaisons nerveuses qui relient la cornée à l’épithélium cornéen, une couche de cellules protectrice sur l’œil. En cas de blessure au niveau de cette couche, les terminaisons nerveuses se retrouvent exposées et sont irritées à chaque clignement d’œil.

Outre des douleurs par à-coups, les symptômes d’une blessure de la cornée sont des contractions incontrôlées de la paupière, des douleurs spasmodiques et un larmoiement accru. En cas de blessure de la cornée, vous devez consulter un ophtalmologiste. Le médecin retirera d’éventuels corps étrangers restés dans l’œil et vous prescrira un traitement antibiotique en cas d’infection.

Si la cornée a été brûlée par un acide ou une base, l’œil doit être immédiatement rincé. Utilisez dans l’idéal du sérum physiologique et poursuivez le rinçage en continu pendant que l’on vous conduit chez un ophtalmologiste. Les brûlures dues à des éclaboussures de graisse, flammes et autres doivent aussi être examinées et traitées par un spécialiste, car la cornée est essentielle pour l’œil et les nerfs optiques et il convient de ne prendre aucun risque.

Attention aux agents pathogènes en cas de blessure de la cornée

Femme souffrant d’une blessure de la cornée douloureuse

La bonne nouvelle est qu’en général, une blessure superficielle à l’œil se soigne. La plupart du temps, lorsque la blessure se limite à l’épithélium cornéen et que les couches inférieures ne sont pas atteintes, il n’y aura pas de cicatrice. Mais des complications peuvent toutefois survenir lors d’une blessure de la cornée. Pendant la période de guérison, l’œil est fragilisé : des agents pathogènes peuvent y pénétrer et causer des inflammations.

Onguents ophtalmologiques en cas de blessure de la cornée

Des onguents ophtalmiques cicatrisants peuvent contribuer à accélérer la régénération de l’épithélium cornéen protecteur. En revanche, la pose d’un pansement oculaire est désormais déconseillée selon les dernières connaissances médicales : le bandeau empêche le passage de l’oxygène vers l’œil et est soupçonné de favoriser les infections.

Le traitement sur le long terme des écorchures et blessures de la cornée persistantes dont la guérison est difficile combine l’utilisation de larmes artificielles pendant la journée et d’un onguent de soin cicatrisant pendant la nuit. Votre ophtalmologiste vous conseillera un onguent adapté à appliquer dans le sac conjonctival. Si vous avez tendance à développer des réactions allergiques, choisissez un produit sans colorant, parfum ni conservateur. La plupart des produits pour les yeux ne contiennent pas de substances irritantes.

Curve Image