Veuillez noter les informations obligatoires.
Arzthelferin verbindet Arm zur besseren Wundheilung.

Lacérations: petite cause – grands effets

Platzwunden

Notre peau est un allié sur lequel nous pouvons compter. En tant que barrière contre les intrus menaçant la santé tels que les virus et les bactéries, elle forme un bouclier de protection efficace.

Parallèlement, notre plus grand organe est également très vulnérable. En cas de lacérations, la peau est particulièrement affectée.

Découvrez dans ce qui suit pourquoi ces lacérations paraissent si graves et comment les traiter de manière optimale.

 

Lacérations – une blessure typique

Aussi dramatique puisse-t-elle paraître au premier instant, dans la plupart des cas, la blessure n’a en soi rien de menaçant et n’a pas de conséquences graves. Une lacération soigneusement traitée peut guérir en ne laissant qu’une cicatrice minimale. Le saignement presque toujours abondant provoque tout d’abord un moment de frayeur. Les parties du corps concernées sont typiques: les lacérations au front ou au tibia sont fréquentes parce car la peau y recouvre directement l’os, sans tissu adipeux pour absorber les chocs. Que l’on tombe ou que l’on se cogne la tête contre la barre de la structure de grimpe – un accident est vite arrivé, avec à la clé une petite lacération à la tête. Et un risque d’hématomes et de contusions à la périphérie. Du fait de leur énorme besoin de mouvement, peu d’enfants traversent l’enfance sans se faire une lacération. Toutefois, les adultes, notamment les personnes âgées, ne sont pas non plus à l’abri d’une lacération due à un accident ou un moment d’inattention.

 

Premiers soins – les bons gestes pour traiter une lacération

Les enfants turbulents obligent souvent leurs parents à jouer malgré eux aux secouristes entre leurs quatre murs. En cas de lacération, vous devez vous charger des premiers soins. Pour ce faire, exercez une pression sur la plaie avec un tampon stérile ou une compresse pour arrêter le saignement. Ensuite, il convient de consulter immédiatement un médecin.

 

Le traitement d’une lacération doit être confié à un médecin

Après les premiers soins, vous devriez toujours consulter un médecin pour ce type de plaie. Si vous n’êtes pas un professionnel de santé, vous ne pouvez pas reconnaître la profondeur réelle d’une lacération. En cas de saignement abondant, appliquez si possible au préalable un pansement compressif ou, dans le cas d’une lacération à la lèvre, p. ex., exercez une pression contre la plaie avec un linge propre, voire stérile. Une fois chez le médecin, ce dernier va examiner soigneusement la plaie et la rincer dans les règles de l’art si besoin est.

Eventuellement, un examen des parties osseuses concernées sera effectué pour vérifier si elles sont intactes. En cas de blessures à la tête, il s’agit aussi d’exclure une commotion cérébrale. Par ailleurs, le statut de vaccination en matière de tétanos doit être contrôlé. Les plaies béantes de très grande taille sont fermées par une suture, des agrafes, voire de la colle. Cela réduit le risque d’infection, favorise le processus de guérison et réduit le risque de formation d’une cicatrice disgracieuse.

 

Suite du processus de guérison

Le traitement d’une lacération peut souvent être poursuivi à domicile en concertation avec le médecin traitant. La plupart du temps, il est recommandé de traiter régulièrement la plaie avec un onguent cicatrisant à base de dexpanthénol pour favoriser dans la mesure du possible une régénération de la peau rapide et esthétique. Si toutefois une cicatrice disgracieuse apparaît après la guérison, elle peut être traitée avec des produits spéciaux destinés à réduire la formation de cicatrices.

Une cicatrisation plus rapide

Pour accélérer la cicatrisation, il faut avant tout un milieu humide. Que cela signifie-t-il?

En savoir plus >>

Traitement des petites plaies

Comment bien soigner les petites plaies du quotidien? Découvrez ici les étapes importantes à respecter.

Lire >>

Désinfection des plaies

Une plaie ouverte doit toujours être désinfectée afin de ne laisser aucune chance aux bactéries et à d’autres agents pathogènes.

L’important >>

Bepanthen® Plus
Catégorie: Médicament
Présentation: Bepanthen® Plus Spray vulnéraire: spray de 30 ml
Bepanthen® Plus Crème: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez les notices d’emballage.

Bepanthen® Onguent
Catégorie: Médicament
Présentation: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Crème
Catégorie: Médicament
Présentation: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Gel Anti-cicatrice
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: distributeur de 20 g avec bille de massage
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen®Spray mousse
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: Flacon vaporisateur de 75 ml
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Collyre
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: 20 monodoses de 0,5 ml, 1 flacon compte-gouttes de 10 ml
Lisez les notices d’emballage. Collyre monodoses, Collyre flacon compte-gouttes.

Bepanthen® Onguent nasal
Catégorie: Médicament
Présentation: Emballage de 10 g (2 tubes de 5 g)
C’est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Derma Lipstick
Catégorie: Cosmétique
Présentation: Stick de 4.5 g

Bepanthen® Sensiderm Crème
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: Tube de 20 g ou de 50 g
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® SensiDaily Baume protecteur
Catégorie: Cosmétique
Présentation: tube de 150 ml
Lisez la notice d’emballage.