Veuillez noter les informations obligatoires.
Arzthelferin verbindet Arm zur besseren Wundheilung.

Formation de cicatrices

Frau hat Narbe am Bauch: Zu einer Narbenbildung kann es überall am Körper kommen.

Les lésions cutanées laissant une cicatrice plus ou moins visible après la guérison sont quasiment inévitables dans la vie quotidienne. Un traitement soigneux de la plaie, une cicatrisation sans infection et la prédisposition génétique de chacun sont des facteurs décisifs pour réduire à un minimum les traces laissées par la plaie.

La bonne nouvelle: un traitement efficace et ciblé peut avoir un effet positif sur la formation d’une cicatrice.

Formation d’une cicatrice – l’essentiel en bref:

  • Une cicatrice se forme lorsque non seulement la couche supérieure de la peau (épiderme), mais aussi les couches cutanées plus profondes sont lésées.
  • Les cicatrices sont définitives, mais leur aspect peut être amélioré.
  • La formation d’une cicatrice est la dernière étape visible de la cicatrisation, laquelle se déroule en trois phases: la phase inflammatoire, la phase de réparation et la phase de régénération.
  • La formation d’une cicatrice peut durer jusqu’à deux ans – c’est ce qu’on appelle la période de maturation cicatricielle. Durant cette période, vous pouvez influer positivement sur l’aspect de la cicatrice. Plus le traitement commence tôt, meilleurs sont les résultats!
  • Les cicatrices traitées avec soin sont généralement nettement plus souples, plus claires et moins saillantes.

Quelles sont les causes de la formation d’une cicatrice?

Les cicatrices extérieures se forment normalement après une lésion des couches cutanées plus profondes. Une petite coupure ou une lacération superficielle ne lèsent souvent que la couche cutanée supérieure, l’épiderme. Dans un tel cas, une nouvelle couche cutanée intacte se forme à partir de la couche inférieure de l’épiderme, appelée couche basale, et referme la plaie. La peau nouvellement formée remplit en général les mêmes fonctions que la peau environnante. Au bout de quelques semaines, elle a exactement le même aspect que cette dernière.

Il n’en va pas de même lorsque la lésion atteint le derme – la couche cutanée intermédiaire: elle laisse alors du tissu cicatriciel constitué de fibres de collagène dépourvues d’élasticité. Lors de la formation d’une cicatrice, la protection prime sur l’esthétique, car lorsque la peau est lésée, les agents pathogènes peuvent pénétrer facilement dans l’organisme. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les défenses de l’organisme tentent de refermer la plaie le plus vite possible. Il n’est par conséquent pas rare qu’une cicatrice irrégulière se forme. La formation d’une cicatrice est la dernière étape, au résultat visible, de la cicatrisation, laquelle se déroule en trois phases:

  1. Phase exsudative: les agents pathogènes pénétrant dans la plaie sont combattus par les défenses immunitaires, les germes et les éventuels corps étrangers sont évacués hors de la plaie avec le saignement.
  2. Phase de guérison: au bout de quelques jours, la phase de guérison commence avec la formation de nouvelles cellules cutanées et la fermeture de la plaie.
  3. Phase de régénération: la peau nouvellement formée est remodelée et une cicatrice plus ou moins visible se forme.

Tissu cicatriciel: une peau de second choix?

Contrairement à la peau non lésée, le tissu cicatriciel peut être considéré comme une peau de remplacement de moindre qualité. En effet, contrairement à la peau saine avec ses fibres entrecroisées élastiques, les fibres de collagène du tissu cicatriciel sont parallèles, d’où leur manque d’élasticité. Par ailleurs, il manque à la cicatrice des composants essentiels de la peau saine tels que les poils, les glandes sébacées et sudoripares ainsi que les mélanocytes, cellules responsables de la pigmentation de la peau. En outre, le tissu cicatriciel nouvellement formé n’a pas la capacité de s’hydrater lui-même ou de stocker l’humidité en quantité suffisante.

 

Quelles sont les problèmes potentiels liés à la formation d’une cicatrice?

La plupart du temps, une cicatrice récente est rouge et saillante. Au fil du temps, toutefois, le tissu cicatriciel pâlit et s’affaisse légèrement. La zone concernée reste pâle et sans poils, et présente un aspect général lisse. Cette peau de remplacement est moins élastique et continue à évoluer pendant environ deux ans. Cela peut conduire ultérieurement à des durcissements et des adhérences. Le processus de remodelage cicatriciel peut causer des troubles typiques tels que

  • démangeaisons,
  • sensation de tiraillement,
  • douleurs et
  • sensibilité accrue aux rayons du soleil.

Par ailleurs, suivant leur étendue et leur localisation, les cicatrices peuvent gêner pour des raisons d’esthétique. Il n’est pas toujours possible de les recouvrir avec un vêtement. Dans les régions sensibles telles que le visage, une bonne prise en charge de la cicatrice est donc décisive.

 

Pourquoi les cicatrices peuvent-elles avoir différents aspects?

Saillantes, en forme de cratères ou boursouflées, les cicatrices peuvent avoir différents aspects. A quoi cela est-t-il dû et quels sont les différents types de cicatrices? La réponse dépend du type de blessure à l’origine de la cicatrice. Outre le cas idéal de la cicatrice mature lisse et discrète, on distingue les types de cicatrices ci-après.

  • Cicatrices hypertrophiques: elles ont un aspect rouge, boursouflé et saillant et sont le résultat de réactions inflammatoires durables conduisant à une surproduction de tissu conjonctif et de collagène.
  • Cicatrices atrophiques: elles présentent des renfoncements sous forme de petits cratères qui sont souvent la conséquence d’une poussée d’acné.
  • Cicatrices scléreuses: la plupart du temps, elles sont dures et dépourvues d’élasticité et sont dues à des brûlures.
  • Chéloïdes: elles s’étendent bien au-delà de la lésion initiale, ont un aspect rouge et foncé et sont causées par une surproduction de collagène lors de la réparation du tissu conjonctif.

Si une résorption complète de ce type de cicatrice est impossible, des mesures adaptées précoces peuvent néanmoins contribuer à les rendre moins voyantes. En revanche, en cas de cicatrices hypertrophiques (remontant à deux ans maximum), l’aspect de la cicatrice peut être influencé positivement dans le cadre d’un traitement, de sorte qu’une résorption partielle est possible. Les cicatrices hypertrophiques et les chéloïdes répondent particulièrement bien aux massages et au traitement avec des crèmes cicatrisantes. Vous pouvez vous charger vous-même de ces deux traitements chez vous.

 

Facteurs jouant sur le type et l’aspect de la cicatrice

Outre le type de blessure, d’autres facteurs ont une influence sur le type de cicatrice et sa visibilité après guérison, par exemple:

  • la gravité de la blessure: étendue de la perte tissulaire et profondeur de la plaie;
  • l’âge du patient: avec l’âge, les plaies guérissent généralement moins bien que lorsque l’on est jeune;
  • la localisation de la blessure: le buste et les épaules sont particulièrement exposés à la formation d’une cicatrice disgracieuse;
  • l’hygiène de la plaie: les infections de la plaie augmentent le risque de formation d’une cicatrice disgracieuse;
  • la prédisposition individuelle: les chéloïdes ont souvent une cause génétique;
  • le type de peau du patient: les peaux foncées ont un risque accru de formation de chéloïdes.

Lorsque les couches cutanées plus profondes sont atteintes, les cicatrices sont inévitables. Toutefois, il est possible d’atténuer la visibilité des cicatrices – notamment durant les phases précoces de la cicatrisation.

 

Influer positivement sur la formation de la cicatrice

Vous pouvez déjà prendre vous-même les premières mesures de traitement de la plaie immédiatement après la blessure, qu’il s’agisse d’une brûlure, d’une coupure, d’une déchirure, d’une griffure ou d’une écorchure. Nettoyez et désinfectez soigneusement la blessure avec un spray ou une crème cicatrisante antiseptique. Les infections ralentissent le processus de guérison et renforcent la formation de tissu cicatriciel. Ne grattez pas la croûte qui s’est formée, sinon des germes pénètrent dans la plaie et la peau est à nouveau lésée.

Autres conseils pour influer positivement sur la formation de la cicatrice

  • Evitez une exposition directe au soleil ou protégez la cicatrice avec un produit solaire ou en la recouvrant soigneusement.
  • Utilisez des produits spéciaux pour la prévention et le traitement des cicatrices, par exemple des gels à base de silicone.
  • Evitez les vêtements rêches irritant la peau et les bijoux.
  • Evitez toute traction ou tension au niveau de la plaie, en particulier en cas de blessure localisée au-dessus d’une articulation.

Pour éviter la sollicitation du tissu nouvellement formé, les pansements compressifs empêchant la distension des bords de la plaie se sont avérés efficaces. Par ailleurs, la pression inhibe la formation de cicatrices dites hypertrophiques (bourrelets et bourgeonnements). C’est pourquoi les brûlures et les plaies étendues, notamment, sont souvent traitées pendant plusieurs mois avec des pansements compressifs afin d’influer positivement sur la formation de cicatrices.

 

Essentiel pour le traitement des cicatrices : agir de manière régulière et avec précaution

Durant la phase de régénération, vous pouvez influer positivement sur la formation de la cicatrice. Les gels à base de silicone avec un composant hydratant tel que Bepanthen® Gel Anti-cicatrice sont recommandés en la matière. Appliqués à intervalles réguliers directement sur la cicatrice, ils font partie intégrante d’un traitement des cicatrices moderne et en douceur. Ils protègent la peau nouvellement formée et agissent contre son dessèchement en formant un film protecteur sur la surface cutanée. Le dexpanthénol contenu dans Bepanthen® Gel Anti-cicatrice contribue également à une hydratation efficace de la cicatrice – cette dernière n’étant pas en mesure de stocker l’humidité en quantité suffisante.

Le silicone peut également être utilisé sous forme de pansement au silicone. Ce dernier est simplement collé sur la cicatrice. En cas de cicatrices au niveau d’une articulation ou d’une région sollicitée, les gels au silicone ont, du fait de leur plus grande élasticité, l’avantage par rapport aux pansements, qui restreignent le mouvement au niveau des articulations ou sont susceptibles de glisser.

Notre conseil: masser les cicatrices

Lorsque la plaie est bien refermée, il est recommandé de masser doucement la cicatrice, par exemple avec une bille de massage, pour influer positivement sur la formation de la cicatrice. Le massage stimule l’irrigation sanguine, assouplit le tissu et favorise l’élimination du collagène excédentaire pouvant causer la formation de bourrelets. Chez les enfants, un massage plein de tendresse pratiqué par les parents console et rassure.

De manière générale, l’aspect de la cicatrice peut être influencé positivement durant toute la durée de la phase de régénération, autrement dit pendant environ deux ans. Durant cette période, néanmoins, plus le traitement régulier de la cicatrice commence tôt, meilleur est le résultat. Les cicatrices traitées avec soin sont généralement nettement plus souples, plus claires et moins saillantes.

Conseils pour soigner les cicatrices

Des soins adaptés peuvent avoir des effets (préventifs) positifs sur les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes – même lorsqu’elles remontent à plus de deux ans.

Tout ce que vous devez savoir >>

Réduire la formation de cicatrices

Massage et gel au silicone: il faut bien traiter les cicatrices pour qu’elles entraînent le moins de troubles possible.

Traitement des cicatrices >>

Bepanthen® Gel Anti-cicatrice

Dispositif médical

Bepanthen® Gel Anti-cicatrice contribue à estomper et aplanir les cicatrices récentes et remontant jusqu’à 2 ans.

Le produit >>

Bepanthen® Plus
Catégorie: Médicament
Présentation: Bepanthen® Plus Spray vulnéraire: spray de 30 ml
Bepanthen® Plus Crème: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez les notices d’emballage.

Bepanthen® Onguent
Catégorie: Médicament
Présentation: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Crème
Catégorie: Médicament
Présentation: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Gel Anti-cicatrice
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: distributeur de 20 g avec bille de massage
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen®Spray mousse
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: Flacon vaporisateur de 75 ml
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Collyre
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: 20 monodoses de 0,5 ml, 1 flacon compte-gouttes de 10 ml
Lisez les notices d’emballage. Collyre monodoses, Collyre flacon compte-gouttes.

Bepanthen® Onguent nasal
Catégorie: Médicament
Présentation: Emballage de 10 g (2 tubes de 5 g)
C’est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Derma Lipstick
Catégorie: Cosmétique
Présentation: Stick de 4.5 g

Bepanthen® Sensiderm Crème
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: Tube de 20 g ou de 50 g
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® SensiDaily Baume protecteur
Catégorie: Cosmétique
Présentation: tube de 150 ml
Lisez la notice d’emballage.