Veuillez noter les informations obligatoires.
peau sèche et rouge

Zones cutanées sèches, gercées et rêches

peau sèche et rouge

A peine installé sur le canapé, bien au chaud sous la couverture, et voilà que les démangeaisons commencent. Une peau sèche qui démange n’empêche pas seulement de profiter d’une soirée détendue. Elle peut aussi vous priver de sommeil la nuit et détourner votre attention du travail ou d’une bonne lecture pendant la journée.
Diverses causes peuvent être à l’origine de zones cutanées qui démangent. Les identifier aide à apaiser les démangeaisons et à garder son calme.

Pourquoi certaines zones cutanées démangent régulièrement

Une peau sèche et rouge avec démangeaisons est le signe que quelque chose ne va pas. Souvent, ces symptômes sont dus à une dégradation de la barrière protectrice cutanée. Lorsqu’elle est intacte, cette barrière, formée principalement par la couche supérieure de la peau (épiderme), protège des agressions extérieures. Parallèlement, elle retient l’humidité dans la peau.
Une barrière protectrice cutanée endommagée se caractérise généralement par un manque de lipides assurant l’«étanchéité» de l’épiderme et de facteurs hydratants entre les cellules cutanées de la couche supérieure de la peau. Dès lors, elle ne peut plus remplir ses fonctions: la peau se dessèche et la protection contre la pénétration de substances nocives et de micro-organismes est réduite. Des irritations cutanées accompagnées de démangeaisons peuvent alors s’ensuivre.

Pourquoi certaines zones cutanées sont plus souvent concernées

Le fait que certaines zones cutanées soient plus souvent concernées que d’autres peut être lié à la texture de la peau. Partout où la peau est particulièrement sollicitée (par exemple aux coudes), elle a aussi tendance à se dessécher plus rapidement. Les zones que la crème n’atteint pas après le bain ou la douche, par exemple dans le dos, peuvent être particulièrement sèches et démanger.

Le fait de se gratter fréquemment endommage encore davantage la barrière protectrice cutanée et favorise la formation de microfissures et de petites plaies facilitant la pénétration de germes. C’est pourquoi il est important de briser le «cercle vicieux démangeaisons-grattage». Une crème stabilisant la barrière protectrice cutanée aux endroits particulièrement sollicités à l’aide de lipides imitant ceux de la peau aide à apaiser les démangeaisons et favorise la régénération de la peau. Un soin de base quotidien contenant du dexpanthénol comme agent hydratant peut également être utilisé pour soutenir et préserver la bonne santé de la barrière protectrice cutanée.

Découvrez ici encore plus de conseils pour lutter contre les démangeaisons et ce qu’il faut absolument éviter.

Zones cutanées sèches et gercées – dans quels cas consulter un médecin

Si un traitement ciblé avec un onguent gras favorisant la régénération n’apporte pas d’amélioration, il convient d’identifier les causes profondes du problème. Demandez conseil à votre pharmacien ou droguiste. Vous devez impérativement consulter un professionnel en cas d’autres symptômes venant s’ajouter durablement à votre problème de peau sèche tels que douleurs, infections, sensation de malaise général, fluctuations de poids sans raisons particulières, altérations des ongles des mains, chute des cheveux et/ou agitation intérieure ou angoisse. Vous obtiendrez ainsi des conseils de traitement adéquats qui vous aideront à vous sentir vite à nouveau bien dans votre peau.

 

Lorsque la peau gratte

L’apparition de zones de peau sèches et prurigineuses signifie souvent que la barrière protectrice cutanée est endommagée. Comment en est-on arrivé là?

Plus d’informations sur les démangeaisons >>

Prendre soin de la peau sèche

S’exprimant par des rougeurs, une desquamation et des gerçures, la sécheresse cutanée peut être très éprouvante. Que faire pour y remédier?

11 conseils >>

Reconnaître la névrodermite

Des zones de peau rouges et sèches, de fortes démangeaisons – quels autres symptômes indiquent une névrodermite?

Découvrez-les ici >>

Bepanthen® Plus
Catégorie: Médicament
Présentation: Bepanthen® Plus Spray vulnéraire: spray de 30 ml
Bepanthen® Plus Crème: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez les notices d’emballage.

Bepanthen® Onguent
Catégorie: Médicament
Présentation: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Crème
Catégorie: Médicament
Présentation: tube de 30 g ou de 100 g
Ce sont des médicaments autorisés. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Gel Anti-cicatrice
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: distributeur de 20 g avec bille de massage
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen®Spray mousse
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: Flacon vaporisateur de 75 ml
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Collyre
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: 20 monodoses de 0,5 ml, 1 flacon compte-gouttes de 10 ml
Lisez les notices d’emballage. Collyre monodoses, Collyre flacon compte-gouttes.

Bepanthen® Onguent nasal
Catégorie: Médicament
Présentation: Emballage de 10 g (2 tubes de 5 g)
C’est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® Derma Lipstick
Catégorie: Cosmétique
Présentation: Stick de 4.5 g

Bepanthen® Sensiderm Crème
Catégorie: Dispositif médical
Présentation: Tube de 20 g ou de 50 g
Lisez la notice d’emballage.

Bepanthen® SensiDaily Baume protecteur
Catégorie: Cosmétique
Présentation: tube de 150 ml
Lisez la notice d’emballage.